Mbuila Nambata Agha : "Ce projet m'a coûté 90 nuits blanches"

Par redaction

Dans le souci d’éclairer ses lecteurs, GospelMuzik.cd est allé à la rencontre de Mbuila Nambata Agha initiateur et manager du concept "The Ndinga Gospel". Il nous parle ici à cœur ouvert de ce projet ambitieux et bénéfique pour les artistes gospel du Kongo-Central en particulier et pour l'église corps du Christ en générale.

Pour rappel, "The Ndinga Gospel" a lancé tout récemment depuis Kisantu, au Kongo-Central la première édition du concours musical qui vise à découvrir, encadrer, accompagner et promouvoir les talents de nombreux jeunes qui sont dans l'ombre et vivent dans cette partie de la République.

lire aussi : https://www.gospelmuzik.cd/actualite/2021/10/19/ndinga-gospel-premier-concours-de-musique-gospel-lance-au-kongo-central

GospelMuzik.cd : Pourquoi The Ndinga Gospel et quelle est la vision  ?

M. Mbuila Nambata AghaPuisque nous sommes des né-Kongo, nous avions souhaité promouvoir d'abord notre propre culture Kongo en nommant le projet "Ndinga" en kikongo qui a "voix" pour équivalence en français et "gospel" de l'anglais qui donne "évangile" en français. Bref, nous aurons littéralement "La voix évangélique". 

Par ailleurs, la vision de "The Ndinga Gospel" en général est de réussir à compter des dizaines et des grands leaders musiciens chrétiens dans notre pays par le canal des éditions Ndinga Gospel dans chaque ville où nous œuvrons.

 

GospelMuzik.cd : Pourriez-vous nous faire une économie de vos débuts dans cette aventure et quelles sont les difficultés auxquelles vous avez eu à faire face ?

Mr Mbuila N.A. : Non seulement au début, mais jusqu'à la fin et voire même à l'heure où je vous accorde cette interview. Comme toute autre aventure, c'est une évidence que les difficultés soient présentes. Mais les nôtres n'étaient rien d'autre que le manque des moyens financiers et un sponsoring. Telles étaient nos réelles difficultés.

Hors mis cela, ce n'était pas facile d'accoucher avec succès de ce projet qui m'a personnellement coûté 90 nuits blanches et 45 à mon équipe.

 

GospelMuzik.cd : Parlez-nous des membres de jury, cette grande équipe qui vous a accompagné durant cette aventure extraordinaire.

M. Mbuila N.A. Nous avons organisé cette table avec 4 membres du jury :

1. ACOUSTA KING qui était président, résident à Kinshasa. Son parcours musical faisait le poids pour occuper le siège de président et membre de jury,

2. CHRISTIAN KAZADI, lui qui de son oreille attentive a également assumé cette responsabilité de membre du jury, est un frère qui évolue dans la ville de Kinshasa avec son groupe musical TRÔNE DE L'ÉTERNEL,

3. HUGUES MPONDANI a arrêté avec la musique à cause des conjonctures. Il s'est finalement lancé dans les affaires, cependant son histoire avec la musique est digne d'éloges dans le territoire de Mbanza Ngungu. Son apport dans ce projet valait la peine, 

4. PATCHELI MALUMALU dont le parcours musical a favorisé son choix a valablement représenté le territoire de Madimba sur la table du jury. Précisons qu'il est résidant de la ville de Kisantu qui a abrité cette première édition de The Ndinga Gospel.

" "

 

GospelMuzik.cd : Estimez-vous que le grand gagnant de ce concours a bel et bien été à la hauteur de vos attentes ? Était-il celui qui faisait vibrer la foule ?

M. Mbuila N.A. : Au départ, les critères étaient qu'il fallait convaincre les membres du jury avec 50 % des points, et toucher le public par les votes à hauteur de 50 %... Mais ces critères ont été revus lors de la grande finale, pour des raisons de non favoritisme. Nous avons donc tablé sur 70 % à l'appréciation du jury et 30 % sur les votes du public.

Ceci certifie à suffisance la côte du grand gagnant PRINDY KIMBEMBI, le candidat n°24 qui n'est âgé que de 17ans. Au finish, lors du décompte, il s'en est sorti avec une note de 63/70 à l'appréciation du jury et 30/30 au vote du public portant du coup ses résultats à 618 voix, avec un total de 93% de points.

 

GospelMuzik.cd : Et quelle a été la récompense pour les autres candidats qui l'ont talonnés ?

M. Mbuila N.A. : Vu que déjà à la base nous avons connu beaucoup de soucis pécuniaire, les deux challengers du grand gagnant bénéficieront de tous les avantages au bénéfice du gagnant sauf la cagnotte. Il s'agit notamment d'un encadrement, d'une production audiovisuelle professionnelle, et d'une promotion durant une année. Evidemment une enveloppe d'encouragement leur a été également donné. Voilà, ils font tout de même partis de notre label de production audiovisuelle qui est dénommé KD (KULTURA AND DEVELOPMENT). C'est une nouvelle maison de production qui est dirigée par M. Joella Ndongala Mpanzu avec qui j'ai collaboré pour ce projet The Ndinga Gospel.

" "

GospelMuzik.cd : Envisagez-vous de poursuivre cette aventure sur toute l’étendue du Kongo-Central? Si oui, quel est la prochaine étape ?

M. Mbuila N.A. : Oui exactement, nous nous lançons dans les deux prochaines semaines dans le territoire de Mbanza Ngungu, au centre-ville.

Propos recueilli par Arsel Kajuru

Nom