Lifoko du Ciel : ses 3 vies à travers l'histoire du gospel congolais.

Par redaction

Choqué, les internautes ont très diversement commentés les propos tenus par le chantre-pasteur Lifoko Du Ciel dans un extrait vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux. On entend Lifoko dire :"J'aime Branham plus que Jésus." Quelques heures ensuite croyant calmer l'opinion, le chantre-pasteur Lifoko du Ciel fera une vidéo de mise au point qui n'en sera pas plus convaincante. Mais que sait-on de cet homme? Voici ce qu'en pense Steve Hayiz Pasteur Principal, à Centre Chretien Cité de la gloire de Kinshasa.

De son vrai nom Lifoko Isolena Simon-Pierre, né le 21 juin 1967 à Kinshasa, Lifoko du Ciel est un pasteur et chanteur congolais (RDC) de musique chrétienne de type Gospel. De part son talent, il s'est fait connaitre comme un grand compositeur qui a marqué plusieurs esprits. 

Dans cette mise au point, le pasteur Steve Hayiz nous revèle ceci : 

En réalité, nous avons:

- Lifoko 1: Chantre et Compositeur inspiré, beaucoup des cantiques chantés dans les groupes de prières, qui deviendront plus tard, églises de réveil et églises du message dans les années 80 et 90 sont ses compositions, des chansons inspirés qui ont tellement béni le peuple de Dieu que plusieurs les ont repris dans leurs album comme ''on me dit souvent que Jésus n'était pas noir'', par Patrice Ngoy Musoko.  ''Un jour sur le chemin'' par Jolie Deta, ''Seigneur'' par la défunte Marie Misamu, etc... Finalement des personnes vont le convaincre de mettre ses compositions sur disque, des albums extraordinaires, parmi les meilleurs produits dans le corps du Christ à la fin des années 90' et début 2000;

- Lifoko 2 : Le bien aimé est devenu un chantre confirmé, il doit composer et produire régulièrement des albums, pour vendre, ce n'est plus dans le vieux répertoire qu'il va puiser, ce n'est plus la même chose ni le même succès, c'est essentiellement des textes des enseignements du frère Branham, il ne cherche pas l'inspiration, ces derniers sont déjà inspirés comme il l'a sous entendu dans une de ses chansons, les églises de réveil le consomme moins, mais il garde quand même une certaine aura.

- Lifoko 3: Le bien aimé est devenu pasteur depuis quelques années, ceux qui connaissent les églises du message connaissent le degré du fanatisme qui y règne, plus vous exhaltez le frère Branham et le message, plus vous êtes considéré comme ayant la parole comme ils disent. Le seul qui pratiquement reste équilibré est le Révérend Baruti Kasongo, il est d'ailleurs critiqué par beaucoup des branhamistes comme n'ayant pas la parole parce qu'il est très biblique. Dans le message il y a plus radical que lui, seulement Lifoko est plus médiatisé.

Il y a donc trois personnages distincts, les gens sont choqués parce qu'ils pensent avoir à faire au premier et pourtant c'est le troisième.

Steve Hayiz et Gospelmuzik.cd

Nom