Prince MULINDWA rêve de voir s'harmoniser les relations entre les pasteurs et les chantres

Par redaction

Prince Mulindwa, est un évangéliste qui a trouvé dans la musique une bonne manière de gagner des âmes pour le seigneur Jésus - Christ. C'est dès son enfance qu'il embrasse la carrière musicale. Même s'il s'est une petit peu égaré durant son adolescence pour faire la musique profane, Prince reviendra sur le bon chemin en 2004. En 2016 voit le jour son album "ASANTE" suivit en 2019 de "MAVUMBUNI". "NYIMBO ZA WOKOVU" est son prochain album prévu pour 2020.

Fils de maman Daniela YAMUSHAKA et du Pasteur MULINDWA de la Communauté Baptiste du Congo – CBCO. Prince MULINDWA est issu d’une très grande famille de 14 enfants dont 8 garçons et 6 filles. Bukavu au Sud-Kivu est sa ville natale, mais c’est au Nord – Kivu précisément à Goma qu'il a grandi et a passé presque toute sa jeunesse. 

Il débutera ses études primaires à Bukavu pour les achever à Goma. Au niveau secondaire, Prince a embrassé la pédagogie à l’Institut Mwangaza pour ensuite faire la théologie, précisément le discipolat à l’Université. En outre, il a au cors de son parcours fait plusieurs autres formations. 

Prince MULINDWA est marié à Angèle Grace MULINDWA, la mère de ses 3 enfants dont 2 filles et un garçon.

Prince MULINDWA et ses enfants
-Prince MULINDWA et ses enfants, crédit photo tierce-

 

Prince MULINDWA a commencé sa carrière musicale quand il était encore à l’école du Dimanche. Déjà tout petit, il chantait. C’est ce début dans l'école du Dimanche qui l’a motivé à faire le gospel plutôt qu’autre chose. Pour lui, le gospel c'est un appel. Dieu l’a appelé à l’évangélisation et la musique l’aide à bien le faire. Cependant, avant de faire le gospel, il a plusieurs années évolué dans la musique profane. Chose que son père comme pasteur ne voulait pas et ne pouvait tolérer. De quoi dire que l'adolescence a fait sa part.

Finalement, c’est en 2004 que Prince MULINDWA a repris le ferme engagement de renouveler son alliance avec le seigneur Jésus – Christ et se décide de ne chanter que pour lui seul. 

Sur le marché du disque, avec son groupe musical Shammah, il a lancé deux albums « ASANTE » sortis en 2016 et « MAVUMBUNI » en 2019. « ASANTE » est un album de 13 titres dans lequel on retrouve les titres « Il M’a Fait Du Bien » et « Près de Toi ». L’album « MAVUMBUNI » a quant à lui 10 titres notamment « Buana Ni Muchungaji Wangu » et « Mambu Mbili ». 

De sa carrière musicale, Dieu lui a fait cette grâce de chanter avec les pasteurs Athoms MBUMA et Henri Papa MULAJA. Mais aussi la sœur Sandra MBUYI et les frères Michel Hardy et Paul BAKENDA.

Même s'il ne compte rien apporter de grand dans le gospel congolais, puisque pense-t-il ses aînés ou ses contemporains ont chacun fait ce qu’il pouvait faire et d’autres encore plus que lui ont des idées qui verront le jour quand Dieu voudra. 

Prince MULINDWA a deux ardents souhaits qui brûlent en lui et qui concernent l’avenir du gospel au Congo. Il s’agit premièrement de l’amélioration des relations entre les chantres gospel et leurs pasteurs. En effet, il rêve de voir un chantre gospel aller de l’avant, mais rester aux pieds de son pasteur, son encadreur spirituel. Car fait-il observer, nombreux sont ces aînés dans le gospel qui ne sont plus aux pieds de leurs pasteurs car s’estimant déjà assez grands et indépendants. Ils se disent avoir déjà de la notoriété. D’autre part, il reconnaît qu'il y a aussi ces pasteurs qui ne prennent pas conscience que l’enfant a grandie. Ils étouffent les talents des chantres pour rien. Le deuxième souhait de Prince MULINDWA premièrement pour la ville de Goma, c’est celui de voir joué au cours d’un grand concert d’action de grâce pratiquement tous les instruments de musique. Par exemple le saxo, la flûte,… Etc. Il estime pour sa part que ces instruments apportent quelque chose de plus qui manque dans le gospel. 

Primé Meilleur Artiste Gospel lors de la soirée de la 1 ère édition de Kivu Elombe Music Award - KEMA, tenu à Goma le 24 décembre dernier, Prince MULINDWA estime que c'est une preuve que les gens apprécient ce qu'il fait. Même si, affirme-t-il, il ne chante pas pour les Awards ou les Trophées, mais pour la seule et exclusive gloire de Dieu.

Nazali Mokristo

Nom