À propos de sa photo avec Héritier Watanabe : Michel Bakenda fixe l'opinion

Par redaction

Le chantre gospel Michel Bakenda est dernièrement monté aux créneaux et a répondu sans mots fourrés à une internaute sur le fait de poser en image avec les musiciens dits profanes. 

Dans une vidéo qui circule sur la toile, cet artiste chrétien chantre de l'Eternel a fixé l'opinion en des termes, on ne peut plus clair : 

« J’arrive à une fête, je vois mon bien-aimé Héritier Watanabe, la première des choses à faire, c’est de pouvoir le bouder. Pourquoi ? Parce que moi, je tiens la bible. Non. »

En effet, il y a quelques jours les deux personnages à savoir Héritier Watanabe et Michel Bakenda se sont rencontrés lors d’une fête de mariage. Et c’est de là qu’une photo prise puis ensuite posté sur Internet a suscité des réactions diverses.

Lors d’un live sur sa page Facebook, live qui n’avait absolument rien à avoir avec cet événement, une internaute fera un commentaire sur lequel l’artiste chantre Michel Bakenda a tenu à répondre dans l’immédiat.

« Nous sommes dans un monde où tu ne programmes pas des rencontres. Quand tu vas dans une fête de mariage, tu ne demandes pas aux organisateurs de te donner les listes de personnes qui viendront. Tu ne leur imposes pas les personnes que tu vas rencontrer là-bas. »

Et il poursuivra en disant que :

« La sélection des personnes qui viennent dans une fête ne dépend pas des invités. Dans une fête, nous subissons (…) …tu peux y rencontrer (…) même celui qui a tué ton père. »

Pour Michel Bakenda, tout part de l’éducation reçu. Il précise qu’ :

« ...il y a ton éducation qui est derrière ton dos, les conseils reçus… Ce qui fait qu’il est des gens qui diront qu’il y a Michel Bakenda qui est venu et qui n’a pas salué les gens. Ton éducation pose problème en ce moment. Je ne peux pas venir à une fête et commencer à bouder tout le monde parce que je suis Michel Bakenda (…) serviteur de Dieu. »

Michel Bakenda estime que l’éducation reçu nous « impose le respect ».

« Prendre une photo avec une personne, qui qu’elle soit, ça ne devrait pas déranger… Le Dieu que nous servons est un Dieu d’amour, mais aussi un Dieu qui marche avec des hommes et des femmes qui ont des manières » a-t-il conclu.

L’opinion a encore en mémoire la récente photo de Amanda Malela prise avec Innocent Balume qui a défrayé la chronique en son temps. Que dire de celle de Nana Lukezo avec Mbilia Bel ?

Lire aussi : https://www.gospelmuzik.cd/opinion/2020/07/08/les-chantres-gospel-et-ces-frequentations-qui-nebralent-nullement-leur-foi

Il apparait clairement que nous ne sommes pas prêt d'en finir avec les avis divergents sur les fréquentations mêmes occasionnelles entre les artistes chantres gospel et ceux dits profanes.

La rédaction

Nom